Du héros à la victime : la métamorphose contemporaine du sacré

À propos

Autour des années soixante et soixante-dix du siècle dernier, un bouleversement anthropologique s'est produit en France et dans la plupart des sociétés occidentales : le modèle du héros qui prévalait jusqu'alors et dictait nos comportements a cédé la place au modèle de la victime. Que nous ne soyons désormais plus requis de nous comporter en héros mais invités à nous constituer en victimes, c'est un fait dont on convient généralement. Mais on ne s'était pas jusqu'à présent interrogé sur les raisons et les modalités de cette mutation. François Azouvi reconduit l'émergence de la société des victimes à une autre transformation, d'immense portée : le retrait du religieux dans sa forme institutionnelle. La victime a pu ainsi être sacralisée au point d'incarner, dans nos sociétés sécularisées, le Vrai et le Bien. Son règne marque la métamorphose du religieux en sacré. Pour retracer cette histoire, François Azouvi suit le trajet et les mutations de l'héroïsme depuis son apogée, en 1914, jusqu'à son effacement progressif et son remplacement par le modèle victimaire. Son enquête nous mène aux formes tout à fait contemporaines que ce modèle revêt aujourd'hui, dans une société morcelée par les irrémédiables compétitions auxquelles les victimes se livrent entre elles.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    François Azouvi

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    21/03/2024

  • Collection

    Nrf Essais

  • EAN

    9782072947018

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    14 cm

  • Largeur

    22.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    334 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

François Azouvi

François Azouvi, directeur honoraire de recherche au CNRS, et auteur notamment du Mythe du grand silence. Auschwitz, les Français, la mémoire (Fayard, 2012).

empty